VENGEANCE D'UNE FEMME (LA)

01.03.2009
Elle avait combiné la transparence insidieuse des voiles et l'osé de la chair, avec le génie et le mauvais goût d'un libertinage atroce, car, qui ne le sait ? en libertinage, le mauvais goût est une puissance.

Adaptation en BD du roman de Jules Barbey d'Aurevilly.
  • Paquet