Des Eisner Awards pour Bandette et Bird Boy

25 juillet 2017
Comme chaque année, les prix Eisner de l'Industrie de la bande dessinée ou Eisner Awards ont été décernés à des personnalités de la bande dessinée et remis lors du festival Comic-Con de San Diego en Californie. Ces prix sont les plus prestigieux de l'industrie du comics.

À cette occasion, deux albums publiés chez EP et Kramiek cette année ont été récompensés.
 
  • Meilleur comics numérique : Bandette de Paul Tobin et Colleen Coover
Paru au début de ce mois de juillet chez EP, Bandette fait l'unanimité et charme tous ses lecteurs ! C'est d'ailleurs le troisième Eisner Awards que la série reçoit, après 2013 et 2016.

Le plus grand voleur du monde est... une voleuse, une adolescente en costume répondant au charmant pseudonyme de Bandette ! Avec l’aide de ses fidèles Oursins, elle exerce son art parfois au mépris, parfois au service de la loi, et devient ainsi le pire cauchemar de l’inspecteur Belgique comme du monde de la pègre. Mais un jour, un voleur rival fait une découverte qui risque de perturber son petit monde où l’on brise les cœurs d’artichaut et où l’on dérobe les chefs-d’œuvre à tour de bras... Bandette saura-t-elle garder le sourire tandis qu’elle déjoue un plan diabolique pour attenter à sa vie ? 
 
  • Meilleur webcomic : Bird Boy de Anne Szabla
Le premier tome de cette série, L'Épée de Mali-Mani, paraîtra en octobre 2017, chez Kramiek.

Bird Boy, c'est Bali, un jeune garçon viking. Petit pour son âge, il doit prouver sa valeur aux yeux de sa tribu. Exclu de la cérémonie qui le consacrerait adulte, il décide de prouver sa valeur et se lance... dans la forêt interdite ! Sa rencontre avec une arme légendaire va tout changer. Son chemin sera jonché d'obstacles ; Dieux, bêtes ou simples hommes, la convoitise sera partout pour lui prendre l'Épée de Mali Mani. Et les Rooks ne seront pas les moins terrifiants.